Questions/réponses

LE CABINET

49 rue Popincourt 75011 Paris
(non accessible PMR)

– Consultations du mardi au vendredi
– Uniquement en visio-consultation le mercredi-jeudi

PRENDRE RDV

En ligne sur doctolib

Par téléphone : 07 60 58 80 67

Par mail : claramosca.psychologue@gmail.com

Qu’est-ce qu’un psychologue ?

Le psychologue est un professionnel formé à l’écoute, au soutien et à la prise en charge de la souffrance et des troubles psychologiques. Il est titulaire d’une licence et d’un master de psychologie et a acquis de l’expérience pratique lors de ses études afin de pouvoir faire usage du titre de psychologue. Contrairement au psychiatre, le psychologue n’est pas médecin et ne prescrit pas de médicaments.

Pourquoi et quand aller voir un psychologue ?

Il y a sûrement autant de motifs de consultation que d’individus mais la consultation chez un psychologue peut s’avérer utile voire nécessaire dès lors que la souffrance ou les troubles de la personne entravent son fonctionnement quotidien et son bien-être.

Quelle est la durée d’une psychothérapie et la fréquence des séances ?

La durée d’une psychothérapie peut aller de quelques mois à plusieurs années en fonction de différents paramètres tels que la demande, la problématique, le type de thérapie, les objectifs, la fréquence des consultations et les besoins. La durée est difficile à définir mais la progression est évaluée régulièrement et la fin d’une thérapie est discutée avec le psychologue. Vous êtes évidemment libre d’y mettre fin quand vous le souhaitez, c’est vous qui donnez le rythme ! La fréquence des consultations est habituellement d’une fois par semaine ou une fois tous les quinze jours.

Les consultations avec un psychologue sont-elles remboursées ?

Actuellement, les consultations chez un psychologue en libéral ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Cependant, certaines mutuelles prennent en charge un certain nombre de consultations.

Le psychologue est-il soumis au secret professionnel ?

Selon le code de déontologie des psychologues, le psychologue a un devoir de confidentialité et est soumis au secret professionnel (sauf exceptions prévues par la loi : article 226-14 du code pénal). Ainsi, le partage d’informations vous concernant ne peut se faire qu’avec votre consentement préalable.